Je te donne mon cœur... littéralement ! - 3/5

Dans notre post précédent, nous vous avons parlé du don d'oragane au moyen de l’inscription auprès du Registre des consentements au don d’organes et de tissus de la RAMQ. Cette semaine, nous vous faisons part du troisième et dernier moyen de faire connaître votre consentement au don d'organes :

Le Registre des consentements au don d’organes et de tissus de la Chambre des notaires du Québec.

Lors de la confection de votre testament ou de votre mandat d’inaptitude par un notaire, vous pouvez indiquer à votre notaire votre consentement ou votre refus au don d’organe et de tissus. Ce consentement (ou refus) est inscrit dans un registre électronique conçu par la Chambre des notaires et pourra, au moment opportun, être consulté par l’équipe médicale.

Par contre, le mandat ou le testament doit obligatoirement être fait devant notaire pour être éligible (à l’opposé d’olographe, devant témoins ou avocat, auxquels cas le consentement ou le refus ne peuvent être transmis).

Il s’agit de la méthode la plus fiable puisqu’elle est faite devant un notaire, officier public. Il s’agit également de la seule méthode permettant de faire signifier son refus au personnel médical.

#organe #mort #consentement #don #décès

Articles en vedette
Articles récents
Archive
Recherche par sujet
Pas encore de mots-clés.